Arbrealettres

Poésie

Archive for 28 octobre 2018

Je me souviens de (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018




    
Je me souviens de  » Bébé Cadum « .

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

    

Posted in poésie | Tagué: , , | 2 Comments »

Je me souviens que le quatre-quarts (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



Illustration  
    
Je me souviens que le quatre-quarts
doit son nom au fait qu’il est composé
d’un quart de lait,
d’un quart de sucre,
d’un quart de farine
et d’un quart de beurre.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me souviens d’une revue (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018




    
Je me souviens d’une revue
qui s’appelait Je sais tout
et dont le symbole était un homme au corps
en forme de globe terrestre
(n’était-ce pas plutôt un globe terrestre devenu visage?)

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Je me souviens (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018




    
Je me souviens des scoubidous.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , | Leave a Comment »

Je me souviens (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



    

Je me souviens de l’Adagio
d’Albinoni

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette
    

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

Je me souviens (Georges Perec)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018




    
Je me souviens qu’au  » Monopoly « ,
l’avenue de Breteuil est verte,
l’avenue Henri-Martin rouge,
et l’avenue Mozart orange.

(Georges Perec)

 

Recueil: Je me souviens
Traduction:
Editions: Hachette

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Au plus près du plus près (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



Illustration: Robert Auer
    
Au plus près du plus près
de nos yeux à vos yeux
de nos peaux à vos peaux

au plus près du plus près
de vos langues dans nos bouches
de vos seins dans nos mains

au plus près du plus près
de satin à satin
de nos sexes dans le vôtre

comme on est encore loin !

Loin

(Jean Pérol)

 

Recueil: À part et passager
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le coeur au bord des lèvres (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



    

Le coeur au bord des lèvres
les lèvres au bord tendre du néant
le néant près du cercueil
par un beau jour d’enterrement

ah fanaison tragique
des plus lointaines choses
au bas du jour s’écoule un fleuve
dont aucun pont ne bêle plus

temps amours
la vie s’élève et la mort plane
le sein pavane et puis se fane

les joyeux parlent comme des ânes
les tristes se trompent tout le temps.
Tout le temps

(Jean Pérol)

 

Recueil: À part et passager
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où vont les soleils (Jean Pérol)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018



Illustration: Joseph Galante
    
Où vont les soleils
sous les cieux coupés
par les branches basses

l’enfant sous la treille
l’avenir loupé
l’amour qui tabasse

enfant qui s’efface
sous les couperoses
le pas chaloupé

où c’est les qui-sait
où c’est les jamais
où c’est les temps roses

où c’est ?

Où c’est

(Jean Pérol)

 

Recueil: À part et passager
Traduction:
Editions: De la Différence

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Certains textes (Pierre Peuchmaurd)

Posted by arbrealettres sur 28 octobre 2018




    
Certains textes
font rêver
certains corps

(Pierre Peuchmaurd)

 

Recueil: L’Oeil tourné
Traduction:
Editions: Cadex

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :