Arbrealettres

Poésie

L’infini me tourmente (Alfred de Musset)

Posted by arbrealettres sur 7 novembre 2018



 

Gao Xingjian  bbrl

[…]
l’infini me tourmente.
Je n’y saurais songer sans crainte et sans espoir ;
Et, quoi qu’on en ait dit, ma raison s’épouvante
De ne pas le comprendre et pourtant de le voir.
[…]

(Alfred de Musset)

Illustration: Gao Xingjian

 

2 Réponses to “L’infini me tourmente (Alfred de Musset)”

  1. Francette said

    Le texte et l’illustration se répondent parfaitement !

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :