Arbrealettres

Poésie

Assis au rêve de penser (Fernando Pessoa)

Posted by arbrealettres sur 17 novembre 2018




    
Assis au rêve de penser
Mon coeur regarde l’eau couler…
Je me vois dan l’eau bleue qui coule
Tel que je n’ai jamais été…

Clair évident et frais
Et quelque chose comme vrai
Et tel dans l’eau bleue qui coule
Qu’en moi je ne serai jamais.

(Fernando Pessoa)

 

Recueil: Poèmes français
Traduction:
Editions: de la Différence

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :