Arbrealettres

Poésie

Volupté (Charles Baudelaire)

Posted by arbrealettres sur 19 novembre 2018


venus1

Volupté,
fantôme élastique

(Charles Baudelaire)

4 Réponses to “Volupté (Charles Baudelaire)”

  1. Lara said

    La prière d’un païen

    « Ah! Ne ralentis pas tes flammes;

    Réchauffe mon cœur engourdi,

    Volupté, torture des âmes!

    Diva! supplicem exaudi!

    Déesse dans l’air répandue,

    Flamme dans notre souterrain!

    Exauce une âme morfondue,

    Qui te consacre un chant d’airain.

    Volupté, sois toujours ma reine!

    Prends le masque d’une sirène

    Faîte de chair et de velours.

    Ou verse-moi tes sommeils lourds

    Dans le vin informe et mystique,

    Volupté, fantôme élastique!  »

    Ah! torturé Charles entre Ideal et Spleen..!

    • arbrealettres said

      MERCI Ta visite me fait TRES plaisir oui j’ai « un peu » écourté l’oeuvre!! je me sens proche de ce môssieur Baudelaire

      🙂

      ________________________________

  2. Frédéric said

    Voilà un saut à l’élastique dont il fait bon user sans peur 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :