Arbrealettres

Poésie

VISAGES (Andrée Chedid)

Posted by arbrealettres sur 21 novembre 2018



 

Andrée Chedid  l

VISAGES

Nos visages
Se tissent
Dans le ventre des mères
Et puis se défissent
Dans l’enclos du temps

Ils furent soie
Ils furent lisses
En leur gloire pulpeuse

Ils furent cendres
Ils furent pierre
En leurs dernières moissons

Mais l’esprit veille encore
Sur le royaume des rides
Un sourire émaille
Nos trop brèves saisons.

(Andrée Chedid)

 

 

2 Réponses to “VISAGES (Andrée Chedid)”

  1. Elle parle superbement de ce qui se fait et se défait et de ce qui se tisse.

  2. arbrealettres said

    … qu’
    Un sourire émaille
    Nos trop brèves saisons 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :