Arbrealettres

Poésie

SCANTATE (Zéno Bianu)

Posted by arbrealettres sur 22 novembre 2018



 

Zdzislaw Beksinski  Lo1_500

SCANTATE

je ne sais d’où je viens
je ne sais où je vais
j’avance au beau milieu
de la vie de la mort
comme un danseur de vide
cherchant le sang des choses
j’écris contre le bruit
de la douleur du monde

j’avance au beau milieu
de la vie de la mort
je ne sais où j’ai vu
cette pluie d’insomnie
j’écris contre le bruit
de la douleur du monde
encore un souffle d’or
dans la course au soleil

je ne sais où j’ai vu
cette pluie d’insomnie
je mets ma vie en jeu
je mets ma nuit en feu
encore un souffle d’or
dans la course au soleil
un grand vent étoilé
qui secoue les vertèbres

je mets ma vie en jeu
je mets ma nuit en feu
réclamant sans répit
ce qui laisse sans voix
un grand vent étoilé
qui secoue les vertèbres
je le reconnais bien
c’est l’infini parlant

(Zéno Bianu)

Illustration: Zdzislaw Beksinski

 

 

5 Réponses to “SCANTATE (Zéno Bianu)”

  1. Lara said

    Superbe page
    J’adore l’écriture de Bianu
    et voilà que j’aime bien sa voix aussi ! Merci de l’enregistrement :))

    • arbrealettres said

      Je ne sais pas pourquoi je voyais un vieux sage sans doute déjà mort!! lol!
      Très surpris d’avoir trouvé par hasard cet enregistrement…
      J’adore ce « genre poétique »… mystique ?? « çà » me parle … « panse » 🙂

  2. […] Source : SCANTATE (Zéno Bianu) […]

  3. Jean-Pierre Cauvin said

    La séquence des vers du texte est inexacte !!! Plusieurs vers sont confusément entremêlés… A réviser…

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :