Arbrealettres

Poésie

L’éternelle présence (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 6 décembre 2018




AMIS, qui dites
« Il faut que vous écriviez de nouveaux poèmes »,
Qu’attendez-vous de moi?
Je me suis bien éloignée
Des sources et des courants,
Les lieux sauvages
Maintenant seulement des noms
De souvenir: que reste-t-il?
Lampe, table, plume, main
Et l’éternelle présence
Uniquement et toujours la même.

***

FRIENDS, Who say
`You must write poems again’,
What do you expect of me?
I have gone far away
From the springs and the streams,
The wild places
Now only names
Of memory: what remains?
Lamp, table, pen, hand
And the ever-presence
Only and always the same.

(Kathleen Raine)

Illustration: Sheila Yackley

Une Réponse to “L’éternelle présence (Kathleen Raine)”

  1. lanefauxmillerunes said

    La version originale coule fluide comme une flamme d’eau

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :