Arbrealettres

Poésie

Archive for 8 décembre 2018

Dans un lieu de tremblements (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018




    
Dans un lieu de tremblements
des mains oscillent amoureuses
dans la douceur de mon visage
sur ton obscurité ardente.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Soumise à l’enfant muette (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018




    
Soumise à l’enfant muette
qui parle en mon nom,
je me ferme, je me défends,
quand les choses,
comme des hordes de creux,
viennent à ma terreur.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Où laisser mes yeux (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018




    
Où laisser mes yeux,
quand leur présager une saison aimable.
Je veux dire :
ce que je meurs chaque nuit,
mes os tordus d’enlacer une ombre.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Il est vrai que dans l’obscur (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018



Illustration
    
il est vrai que dans l’obscur
il y a cette confusion de feuille et d’oeil
de cloche endormie et de feu peureux

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bouche endeuillée (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018



Illustration: Salvador Dali
    
bouche endeuillée
énumérant mes morts

bouche sans langue
prière à nul

se succèdent en ma personne
des générations
de passagères sans destin
oscillent étranges

pleure-moi d’être ici
pleure-moi et attache-moi aux roses
à la source qui a cessé
présage-moi des lumières effarées

conversation des exterminateurs
qui viennent à mon visage
paré à vivre

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une lumière (Alejandra Pizarnik)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018



Illustration: Yuri Pysar
    
Une lumière, une lampe,
le lointain de la nuit.
Le lointain du lointain
naît de moi, naît en musique.

Vivre libre.

Dans les confins
les sables,
la solitude,
la divine quiétude du sexe.

Liberté de n’être que cendre.

Je meurs dans la musique des sexes.

(Alejandra Pizarnik)

 

Recueil: Approximations
Traduction: Etienne Dobenesque
Editions: Ypfilon

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La faïence blanche (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 8 décembre 2018



 

La faïence blanche
fait aux imaginations lasses
une réponse de néant.

(Jean Follain)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :