Arbrealettres

Poésie

PRÈS DE LA CASCADE (Kathleen Raine)

Posted by arbrealettres sur 12 décembre 2018




    
PRÈS DE LA CASCADE

Heurtant le manteau du ciel vide
d’un son clair sur le canevas du silence,
le flot surgit des nuages,

et sur un rocher, au sommet d’une colline,
une bourrasque gronde
avec un son presque animal.

Tellement plus que le calme, ces bruits me parlent !
J’ai trop entendu le silence,
trop longtemps écouté le mutisme du ciel.

***

AT THE WATERFALL

Touching the mande of the empty sky
with a clear sound on a canvas of silence,
the stream ,slows out of the clouds,

And on a rock, high on Place Fell
a gust of wind sounds
with a noise almost animal.

So much nearer Chan stillness they speak to me !
I have heard too much silence,
listened too long to the mute sky.

(Kathleen Raine)

 

Recueil: ISIS errante Poèmes
Traduction: François Xavier Jaujard
Editions: Granit

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :