Arbrealettres

Poésie

Archive for 16 décembre 2018

La Lumière (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


direct sun light

Si je n’avais jamais vu le Soleil
J’aurais pu endurer l’ombre
Mais la Lumière a transformé mon Désert
En un nouveau Désert –

***

Had i not seen the Sun
I could have borne the shade
But Light a newer Wilderness
My Wilderness has made –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le Dedans – peint le Dehors – (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018



Magritte - Attempting The Impossible

Le Dehors – du Dedans
Tire son Ampleur –
Duc, ou Nain, c’est selon
L’Intime Humeur –

Cet Axe subtil – immuable –
Qui règle l’allure de la Roue –
Bien que les Rayons – virent – plus visibles
Et projettent – de la boue.

Le Dedans – peint le Dehors –
Le Pinceau sans la Main –
En publie le Portrait – précis –
Comme la Marque interne –

Sur la Veineuse – transparente Toile –
Une Joue – un Front peut-être –
Dans l’Etang – tout le Secret de l’Etoile –
Que l’oeil ne devait pas connaître.

(Emily Dickinson)

Illustration: René Magritte

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Impossible de simuler (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018



agonie

 

J’aime un regard d’Agonie,
Car je sais qu’il est vrai –
On ne singe pas, la Convulsion,
On ne feint pas, des Affres –

L’Oeil se glace d’un coup – et c’est la Mort –
Impossible de simuler
Les Perles sur le Front
Par la fruste Angoisse enfilées

(Emily Dickinson)

Illustration: Egon Schiele

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Pas de Prisonnier (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


meditant_coeur

Pas de Prisonnier –
Si – en personne avec Toi –
Habite la Liberté –

***

No prisoner be –
Where Liberty –
Himself – abide with Thee –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 4 Comments »

C’était tiède – au début – (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


le-froid-laisse-des-traces_313

C’était tiède – au début – comme Nous –
Puis peu à peu s’y déposa
Une Froideur – de givre sur la Vitre –
La scène entière – s’effaça –

Le Front imita la Pierre –
Les Doigts s’engourdirent –
Et comme un Ruisseau sous les Glissades –
Les yeux alertes – se figèrent –

Il se raidit – et ce fut tout –
Entassa Froide sur Froid –
Multiplia l’indifférence –
Fort de son seul Orgueil –

Et même lorsqu’avec des Cordes –
On le descendit, tel un Poids –
Sans un Signe, sans hésitation,
Comme un Roc il s’abîma.

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 5 Comments »

Deux Papillons (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


7498

Deux Papillons sortirent à Midi –
Valsèrent au-dessus d’un Pré –
Puis montant droit dans le Firmament
Sur un Rayon, se posèrent –

Et puis – ensemble se laissèrent porter –
Sur une Mer lumineuse –
Pourtant jamais encore, en aucun Port –
N’est – signalée leur venue –

L’Oiseau lointain en a-t-il parlé –
Ont-ils dans la Mer d’Ether
Croisé Frégate, ou Navire marchand –
Je – n’en ai pas – eu vent –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

L’Orgue (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


grandes_orgues_web

« J’ai entendu parler l’Orgue, parfois –
Dans une Nef de Cathédrale,
Je n’en saisissais aucune parole –
Mais retenais mon souffle –

Et me suis levée – et en allée
Plus Bernadine –
Ne sais pourtant ce qui m’advint
Dans cette Nef antique »

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

L’Agonie (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018



J’aime l’air de l’Agonie,
Parce que je sais que c’est vrai –
On ne feint pas les Spasmes,
On ne simule pas les Affres –

Les Yeux se glacent – c’est ça la Mort –
Impossible d’imiter
Ces grosses Perles sur le Front
Par l’Angoisse – enfilées.

(Emily Dickinson)


Illustration: Egon Schiele

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Dent (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018



Ce Monde n’est pas une Conclusion.
Il y a une Vie au-delà –
Invisible – comme la Musique –
Mais positive – comme le Son –
Elle fait signe, elle déconcerte –
La Philosophie – connaît pas –
Et, à travers une Enigme, enfin –
La Sagacité finit par se faufiler –
La deviner tourmente les clercs –
Pour l’avoir, les Hommes ont enduré
Le mépris des Générations
Et la Crucifixion montré du doigt –
La Foi glisse – et rit reprend des forces –
Rougit, devant témoin –
Tire sur une brindille de Preuve –
Demande à une Girouette, le chemin –
Des grands Gestes, de la Chaire –
Roulent de puissants Alléluias –

Aucun Narcotique pour calmer la Dent
Qui grignote l’âme –

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

It’s like the Light of Emily -Vivre avant l’Eveil- (Emily Dickinson)

Posted by arbrealettres sur 16 décembre 2018


emily

Comme la Lumière –
Délice sans forme –

Comme l’Abeille –
Mélodie – sans âge –

Comme les Bois –
Secrets – Comme la Brise –
Pas un mot – mais elle agite
Les Arbres les plus fiers –

Comme le matin
Meilleur – une fois fini –
Et quand les Horloges Eternelles –
Sonnent – Midi!

(Emily Dickinson)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | 5 Comments »