Arbrealettres

Poésie

Ginkgo biloba (Goethe)

Posted by arbrealettres sur 28 décembre 2018


La feuille de cet arbre
Qu’à mon jardin confia l’Orient
Laisse entrevoir son sens secret
Au sage qui sait s’en saisir.
Serait-ce là un être unique
Qui de lui-même s’est déchiré ?
Ou bien deux qui se sont choisis
Et qui ne veulent être qu’un ?
Répondant à cette question
J’ai percé le sens de l’énigme
Ne sens-tu pas d’après mon chant
Que je suis un et pourtant deux ?

***

Dieses Baums Blatt, der von Osten
Meinem Garten anvertraut,
Giebt geheimen Sinn zu kosten
Wie’s den Wissenden erbaut.

Ist es ein lebendig Wesen,
Das sich in sich selbst getrennt,
Sind es zwei, die sich erlesen,
Daß man sie als eines kennt.

Solche Fragen zu erwiedern
Fand ich wohl den rechten Sinn,
Fühlst du nicht an meinen Liedern
Daß ich eins und doppelt bin.

(Goethe)

4 Réponses to “Ginkgo biloba (Goethe)”

  1. Sophie said

    Quel voyage pour cette petite feuille de ginkgo ! Illustrer un poème de Goethe n’est pas donné à toutes les feuilles !

  2. koulou said

    Bonjour ! Je suis bloqué car je dois présenter un exposé sous forme de commentaire, dissertation ou autre du poème  » Ginkgo Biloba » de Goethe dans l » le divan ». Quelqu’un pourrait-il m’aider? me guider? SVP! MERCI

    • arbrealettres said

      oh il suffit de se laisser porter par le pome et d’essayer de mettre en mots ce que tu ressens ce commentaire alors sera le meilleur puisque ce sera le tien Bon courage! ((-:

      Ch 🙂

      ________________________________

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :