Arbrealettres

Poésie

Jusqu’à l’âme, et bien au delà (Patrice de La Tour du Pin)

Posted by arbrealettres sur 30 décembre 2018



Alors jusqu’à toi, mon pauvre ange,
Jusqu’à toi-même, toi compris.

Vous avez trouvé que mon cri
Sonnait d’une manière étrange!

Et vous vous êtes dit: Voilà
Un coeur qui chante sa réclame!

Et j’étais fêlé jusqu’à l’âme,
Jusqu’à l’âme, et bien au delà…

(Patrice de La Tour du Pin)


Illustration: Edvard Munch

2 Réponses to “Jusqu’à l’âme, et bien au delà (Patrice de La Tour du Pin)”

  1. Lara said

    J’ai toujours trouvé ce tableau de Munch perturbant ..

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :