Arbrealettres

Poésie

PRINTEMPS (Georges Themelis)

Posted by arbrealettres sur 20 janvier 2019



 

PRINTEMPS

Un morceau de ciel un oiseau à la fenêtre

Je te connais tendre sourire de mon Dieu
Message superbe fait de lumière et jour nouveau

Quand fut-il quand est-il je ne puis le dire
Il a penché la tête et regardé d’en haut le soleil
Comme s’il s’était oublié et soudain rappelait
Vols très beaux sur les sommets
Il a peut-être eu soif à cause de la marche de la
condescendance

Les oiseaux ont négligé l’eau de la nuit

Il a penché la tête et regardé d’en haut le soleil
La vision de la présence s’est gravée sur l’oeil dur
Printemps éternel à la fenêtre

Un lys dans le coeur de l’hiver

(Georges Themelis)

Illustration

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :