Arbrealettres

Poésie

Il y a toujours ce vieux chien galeux (Jean-Claude Pirotte)

Posted by arbrealettres sur 2 février 2019



il y a toujours ce vieux chien galeux
qui passe à la même heure seul
et qui semble trembler de peur
ne vois-tu pas comme il te ressemble

mais tu ne vois rien tu as le nez en l’air
tu rêves que des paroles d’amour s’élèvent
autour de toi parmi de frais parfums
comme si tu baignais dans la clarté des jours

et déjà ton avenir sombre dans ton passé
avec la lumière blanche d’un astre mort

alors tu composes la mélopée des veilles
et lourdement tu rimes l’insomnie
le chien pousse un gémissement sourd
et s’éloigne et va mourir au loin

(Jean-Claude Pirotte)

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :