Arbrealettres

Poésie

Archive for 11 février 2019

EXPÉRIENCE (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



Illustration
    
EXPÉRIENCE

Au début de 1666 Newton
prépara un prisme de verre
et l’introduisit par l’ouverture
dans la porte de la lucarne.

***

ESPERIENZA

All’inizio del 1666 Newton
preparò un prisma di vetro
e lo introdusse nel buco
aperto dentro lo sportello del lucernario.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

L’OMBRE (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



Illustration  
    
L’OMBRE

L’ombre d’une ligne droite
est toujours une ligne droite ;
mais l’ombre d’un cercle
n’est presque jamais un cercle

***

L’OMBRA

L’ombra di una retta
è sempre una retta ;
non è quasi mai un cerchio
l’ombra di un cerchio.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’ÉQUILIBRE (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



Tullio Levi-Civita   
    
L’ÉQUILIBRE

Levi-Civita trouva tous les théorèmes
sur l’équilibre des liquides
en partant d’une simple réflexion
il n’y a pas de frottement entre deux gouttes d’eau.

***

L’EQUILIBRIO

Levi-Civita trovò tutti i teoremi
sull’equlibrio dei liquidi
partendo da una considerazione :
non c’è attrito tra due gocce d’acqua.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

VARENNA (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



 Werner Heisenberg
    
VARENNA

Ce dimanche de Pentecôte
Heisenberg en chaire
expliquait le Principe d’indétermination
à un parterre d’élus.
Dans un angle Fermi et Dirac
se regardèrent un instant interdits,
puis s’échangèrent de brèves formules
écrites sur les paumes des mains.

***

VARENNA

Quella domenica di Pentecoste
Heisenberg in cattedra
spiegava il Principio di indeterminazione
a una platea di eletti.
In un angolo Fermi e Dirac
si guardarono un attimo sbigottiti,
poi si scambiarono brevi formule
scritte sui palmi delle mani.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

ELLES ENTRENT SANS PRÉAVIS (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



Illustration: Hans Zatzka
    
ELLES ENTRENT SANS PRÉAVIS

Elles entrent sans préavis
par les portes, elles nous ont conseillé
de ne pas leur parler,
de ne pas les toucher, de faire semblant
de ne pas les voir.

***

ENTRANO SENZA PREAVVISO

Entrano senza preavviso
dalle porte, ci hanno consigliato
di non intrattenerle,
non toccarle, far finta
di non vederle.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

LE FRÉMISSEMENT EST EN RETARD (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



    

LE FRÉMISSEMENT EST EN RETARD

Le frémissement de la chevelure dense
et fraîche devant la fenêtre
est en retard — le nuage
se déplace d’un millimètre —
il interdit à ces envols
de nous ombrager.
ta voix par ricochet.

***

RITARDA IL FREMITO

Ritarda il fremito della chioma
fitta e fresca davanti
alla finestra — la nuvola
si sposta di un millimetro
—vieta a questi volidi oscurarci.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

LIEUX CHERS (Leonardi Sinisgalli)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019




    
LIEUX CHERS

Lieux chers où
il te semble entendre
ta voix par ricochet.

***

CARI LUOGHI

Cari luoghi dove
ti pare di udire
di rimbalzo la tua voce.

(Leonardi Sinisgalli)

 

Recueil: Oubliettes
Traduction: Thierry Gillyboeuf
Editions: Atelier La Feugraie

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le passage progressif destructeur (Giuseppe Ungaretti)

Posted by arbrealettres sur 11 février 2019



    

Le passage progressif destructeur des minutes,
minute par minute.

***

Il progressivo trascorrere distruttivo dei minuti,
minuto per minuto.

(Giuseppe Ungaretti)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :