Arbrealettres

Poésie

Archive for 14 février 2019

Si tu veux voir la vie du bon côté (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019




    
Si tu veux voir la vie du bon côté,
ferme un oeil.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Seuls les hommes (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration: Paul Klee
    
Seuls les hommes
qui ont un sourire d’enfant
ont assez grandi.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Sois comme la brise (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019




Illustration: ArbreaPhotos
    
Sois comme la brise
qui fait chanter l’arbre en passant.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Quand les vents sont contraires (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019




    
Quand les vents sont contraires,
appuie sur eux ton échelle et grimpe.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Attends (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration: Danielle Decollonge
    
Attends que ta colère
comme le vent se fatigue.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Qui ne quitte jamais son étang (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration
    
Qui ne quitte jamais son étang,
son coeur s’envase.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Le vent décoiffe les cheveux (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019




    
Le vent décoiffe les cheveux
et le rêve les idées bien peignées.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in humour, méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

On ne sait jamais (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration
    
On ne sait jamais quelle est
la première goutte d’eau de l’averse
qui fait le jardin.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

On brise plus facilement un bâton (Jean-Pierre Siméon)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019




    
On brise plus facilement un bâton
que la branche du lotus.

***

(Jean-Pierre Siméon)

 

Recueil: Le Livre des petits étonnements du sage Tao Li Fu
Traduction: Meng Ming
Editions: Cheyne

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Vraie vie (Marie-Anne Bruch)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019



Illustration: Carrie Vielle
    
Vraie vie

Il n’y a pas d’ailleurs,
la vraie vie est ici.

La vraie vie
c’est les nuages qui nous fuient,
l’amour qui nous néglige,
les soleils à contretemps
et les ciels à moitié dépolis.

C’est les ongles rongés
dans les salles d’attente combles,
et vouloir le plein jour
au milieu de la nuit.

La vraie vie,
c’est d’ignorer l’avenir,
d’oublier le passé,
de passer à travers le présent trop friable
sans pouvoir en garder une miette.

La vraie vie,
cette corvée, c’est du plein et du vide,
des plages de silence,
des parasites et des interférences,
et parfois le miracle ordinaire
d’une joie pure.

(Marie-Anne Bruch)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Recueil: Anthologie La Poésie cent ans après Apollinaire
Traduction:
Editions: Proverbe lamaisondepoesie@gmail.com

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :