Arbrealettres

Poésie

Passante (Joë Bousquet)

Posted by arbrealettres sur 14 février 2019


90w0t1

Elle a promené dans les villes
Le pas qui tremblait sur les eaux
Une chanson la déshabille
Son silence est né d’un oiseau

Elle illumine la lumière
Comme l’étoile du matin
Quand tout le ciel est sa paupière
Embellit le jour qui l’éteint

Mais l’astre d’où le ciel s’envole
Sait-il où nos voeux sont allés
Quand mon coeur bercé de paroles
Se meurt de la chanson qu’il est

Quel mal trouvait-elle à me plaire
Qu’un aveu me l’ôte si tôt
Mouillant ses regards de sorcière
Des pleurs qu’il a pris au ruisseau

Hélas ne pleurez point madame
Si j’ai mes jolis soins perdu
Près d’un enfant aux yeux de femme
Qui joue à l’amant qui n’est plus

(Joë Bousquet)

2 Réponses to “Passante (Joë Bousquet)”

  1. « Elle illumine la lumière » c’est beau !
    J’aime beaucoup ce poéte. Merci pour cette découverte et merci d’avoir publié autant de ses poèmes
    Mais j’ai lu sa bio, il n’a vraiment pas eu de chance dans la vie.
    Il faut croire que tous les grands poétes sont toujours malheureux
    Je dois être trop heureuse, voilà pourquoi je n’arrive pas à écrire d’aussi beaux vers 😉

    • arbrealettres said

      lol! moi je ne suis pas fan des biographies je trouve que l’oeuvre « suffit » c’est la « crème », la « substantifique moelle » ce que les gens veulent faire passer
      .. leur vie c’est autre chose pas toujours aussi lumineuse et aussi difficile et parfois triste… mais … Alchimie de la Poésie ! 🙂

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :