Arbrealettres

Poésie

Les poèmes sont difficiles à faire taire (Stephen Greenblatt)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2019



 

Sarolta Bán 9jho1_500

Les poèmes sont difficiles à faire taire.
Il y a des moments rares et puissants où un écrivain disparu
depuis longtemps semble se tenir devant vous et vous parler
directement, comme s’il portait un message a votre intention.

(Stephen Greenblatt)

Illustration: Sarolta Bán

 

2 Réponses to “Les poèmes sont difficiles à faire taire (Stephen Greenblatt)”

  1. C’est vrai cette sensation qu’on a en lisant les grands poétes. Ls grands poétes sont immortels car leur âme est dans le poéme
    Et chaque fois que quelqu’un lit un de leur poème ils revivent.
    Ensuite le poéme, ses mots son émotion continuent leur chemin en nous.
    C’est vivant un poème. Ca peut même germer en nous.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :