Arbrealettres

Poésie

Je songe à ce village (Jean Moréas)

Posted by arbrealettres sur 27 février 2019



 

Jean-René Jérôme  femme lune

Je songe à ce village …

Je songe à ce village assis au bord des bois,
Aux bois silencieux que novembre dépouille,
Aux studieuses nuits, – et près du feu je vois
Une vieille accroupie et filant sa quenouille.

Toi que j’ai rencontrée à tous les carrefours
Où tu guidais mes pas, mélancolique et tendre,
Lune, je te verrai te mirant dans le cours
D’une belle rivière et qui commence à prendre.

(Jean Moréas)

Illustration: Jean-René Jérôme

 

Une Réponse vers “Je songe à ce village (Jean Moréas)”

  1. Chaumière gallo-romaine
    ————-

    Nous ne suivrons pas César ni ses pareils,
    En libre terroir nous sommes établis ;
    Nous ne pensons rien de ceux qu’il anoblit,
    Ils ne pourront pas nous ôter le soleil.

    De l’esprit gaulois attendons le réveil
    Car il nous anime et jamais ne faiblit ;
    Nous n’allons donc pas nous vautrer sur des lits,
    Assis nous buvons notre nectar vermeil.

    Foin du fantassin avec son casque lourd,
    Lui que nous voyons le jeter quand il court ;
    Puis nos forgerons en font de la dentelle.

    Que vivent la chasse et les plaisirs de bouche,
    La sombre forêt aux animaux farouches
    Et Bélisama, la déesse immortelle.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :