Arbrealettres

Poésie

Mots brisés (Roberto Juarroz)

Posted by arbrealettres sur 15 mars 2019




    
Mots brisés.

Nous assemblerons leurs fragments
comme s’ils étaient les morceaux d’un verre,
pour sauver la fleur
qui retardait le moment de s’y flétrir.

Jusqu’à ce que le verre et la fleur
ne soient plus différents.
Jusqu’à ce qu’ils se flétrissent ensemble.

Jusqu’à ce que se flétrir
soit une autre façon de fleurir.

***

Palabras rotas.

Juntaremos sus fragmentos
como si fueran los trozos de un vaso,
para salvar a la flor
que demoraba marchitarse en él.

Hasta que ya no sea distinto
el vaso y la for.
Hasta que se marchiten juntos.

Hasta que marchitarse
sea otra forma de florecer.

(Roberto Juarroz)

 

Recueil: Quatorzième poésie verticale
Traduction: Sivia Baron Supervielle
Editions: José Corti

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :