Arbrealettres

Poésie

Cette lettre, ami, ne la froisse pas (Anna Akhmatova)

Posted by arbrealettres sur 22 mars 2019




Cette lettre, ami, ne la froisse pas;
Tâche de la lire, amour, jusqu’au bout.
J’en ai assez d’être une inconnue,
D’être sur ta route une étrangère.

Non, pas ces yeux-là, pas cette colère !
Je suis à toi, je suis celle que tu aimes.
Je ne suis ni bergère, ni reine,
Ni non plus, à coup sûr, religieuse…

Dans cette robe grise de tous les jours,
Sur ces talons usés…
Comme avant, mon étreinte brûle,
Et mes grands yeux disent la peur.

Cette lettre, ami, ne la froisse pas,
Le mensonge est de toujours; ne pleure pas.
Mets-la dans ta pauvre musette,
Mets-la, s’il te plaît, tout au fond.

(Anna Akhmatova)

Illustration: Jonathan Janson

 

4 Réponses to “Cette lettre, ami, ne la froisse pas (Anna Akhmatova)”

  1. Lara said

    tristesse assurée avec Anna ..

  2. filamots said

    Je ne connais pas cette poète.
    Un très beau poème, poignant, émouvant. Une interrogation, pourquoi mettre la lettre au fond de la musette ? et le mensonge, lequel ? Bon m’en vais chercher des infos sur cette dame 🙂
    Je continue mes investigations….belle illustration. Sur mon blog petale, j’ai aussi trouvé une belle peinture avec une dame lisant une lettre d’un autre peintre. Tu connais l’adresse poète 🙂

    • arbrealettres said

      Etonnante peinture où le visage est à peine visible et … je ne m’y attendais pas au dénouement dans ce chapitre de cette histoire 😉

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :