Arbrealettres

Poésie

Seize heures, tout se défoule (Georges Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2019


 


 

Carnaval de Rio

Seize heures, tout se défoule, et
l’Avenida Rio Branco, sous
le soleil de Satan, fait sonner
clair les testons dans le
parfum sexuel des goyaves.

(Georges Libbrecht)

 

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :