Arbrealettres

Poésie

Quel dur chemin (Abbas Kiarostami)

Posted by arbrealettres sur 18 avril 2019



Quel dur chemin
Le passage de la nuit, du jour
Le passage du bien, du mal
De la vertu, du vice
Le passage du silence
Du brouhaha
De la haine
De la violence
De l’amour
De l’amour

(Abbas Kiarostami)

6 Réponses to “Quel dur chemin (Abbas Kiarostami)”

  1. Jean-Baptiste Besnard said

    J’emprunte le chemin
    qui franchit l’horizon
    pour rejoindre l’au-delà
    et me retrouve au point de départ

    10.03.2011.

    • arbrealettres said

      joli! ce double sens (-: et bien vu le mot « emprunter » comme on emprunte et comme on rend «  »l’âme » » …
      parfois je me dis que l’on n’a vraiment RIEN à craindre de la mort
      nous retournons simplement d’où nous venons
      je n’ai pas souvenir d’avoir souffert avant mon existence! lol!!!
      Merci pour tes commentaires Jean-Baptiste (-:

  2. Très beau. D’actualité.
    Il va être très long le chemin vers l’amour pour certains, qui sont dans les tenebres les plus completes

  3. Lara said

    Une liste subtile de contrastes qui se complique et qui finit de guingois ..
    comme chantaient les Beatles autrefois: « All you need is love’
    Eternellement « d’actualité » ……

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :