Arbrealettres

Poésie

Le but de l’instruction (Michel Serres)

Posted by arbrealettres sur 3 juin 2019



    
Le but de l’instruction est la fin de l’instruction, c’est-à-dire l’invention.
L’invention est le seul acte intellectuel vrai, la seule action d’intelligence.

Le reste ?
Copie, tricherie, reproduction, paresse, convention, bataille, sommeil.
Seule éveille la découverte.

L’invention seule prouve qu’on pense vraiment la chose qu’on pense,
quelle que soit la chose.

Je pense donc j’invente, j’invente donc je pense :
seule preuve qu’un savant travaille ou qu’un écrivain écrit.

(Michel Serres)

 

Recueil: Le Tiers-Instruit
Traduction:
Editions: Gallimard

Une Réponse vers “Le but de l’instruction (Michel Serres)”

  1. L’oie de Boltzmann
    ———

    Cette oie est doctorante en thermodynamique,
    Elle observe du gaz et du liquide aussi ;
    Y passer tout son temps, ce n’est pas un souci,
    Elle aime plus que tout le monde académique.

    Les canards du jardin trouvent cela comique,
    Ils n’auraient pas idée de s’occuper ainsi ;
    Le cygne de Maxwell leur explique ceci,
    Que tous les chercheurs sont des êtres adamiques.

    Les calculs de cette oie peuvent la mener loin,
    Elle qui les encode avec beaucoup de soin ;
    Qu’importe que cela soit un peu chronophage.

    Vaincue par la fatigue, à sa table elle dort,
    En rêve ses travaux valent leur pesant d’or ;
    Voilà le juste prix de ses apprentissages.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :