Arbrealettres

Poésie

Plus dure que les rocs (Théodore Agrippa d’Aubigné)

Posted by arbrealettres sur 17 juin 2019



 

Albert-Ernest Carrier -Belleuse 283

Plus dure que les rocs, les côtes et la mer,
Plus altière que l’air, que les cieux et les anges,
Plus cruelle que tout ce que je puis nommer,
Tigres, ours et lions, serpents, monstres étranges,
Tu ris en me tuant et je meurs pour aimer.

(Théodore Agrippa d’Aubigné)

Illustration: Albert-Ernest Carrier

 

4 Réponses to “Plus dure que les rocs (Théodore Agrippa d’Aubigné)”

  1. filamots said

    Bonjour poète,
    Depuis mon iPad ce matin, sur les traces de Thomas Hardy. Pas de poèmes en français de cet auteur ? Ayant vu en film l’adaptation de ses deux derniers romans et lu Tess d’Uberville en étant jeune, j’ai lu sur Wikipédia qu’il avait passé 32 années à écrire des poèmes. D’où mon arrivée ce matin en ces lieux de richesses.
    Il écrit un monde très pessimiste, noir, et si réel. De vraies tranches de vie que peuvent vivre certains.
    Quant à ce poème dont j’ai appris l’auteur à l’école, qu’elle puissance dans les mots d’une grande beauté.
    Bonne fin de semaine
    Bisous
    Genevieve

    • arbrealettres said

      Ah oui ce nom me dit quelque chose et j’ai vu le film « Tess »
      Ca m’intéresse ce que tu me dis j’espère trouver et… en français!
      Bon wk Gene
      Bises
      Tiens j’ai trouvé ceci qui devrait t’intéresser http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2011/09/23/cent-poemes-thomas-hardy.html
      et aussi: http://livre.fnac.com/a4065776/Thomas-Hardy-Poemes-du-Wessex
      🙂

      • filamots said

        Bonne nuit,
        Merci pour le lien poète, je vais le noter, pour aller l’emprunter à la bibliothèque. C’est un poète très obscur et pessimiste. J’ai toutefois adoré, malgré son immense noirceur Jude l’obscur, où Kate Winslet est totalement étonnante dans ce film à ne pas du tout faire voir aux enfants, la fin du film est très très brrrr !!!! je ne m’y attendais pas !
        Quant à Tess, c’est du même genre, tout aussi terrible ! Et pourtant qu’est ce que j’ai aimé et le livre et le film en étant plus jeune. Quant au film de ces deux artistes dans Jude l’obscur, c’est un film si réaliste sur la pauvreté de l’époque. Un écrivain très décrié pour son époque, en faisant vivre ses héros hors du mariage malgré les convenances de l’époque. Mais…Mais surtout mettre le doit sur le rejet dans la pauvreté et cette sorte de fatalité sous laquelle l’auteur succombe sans aucun espoir d’après lui. Pour moi ce n’était qu’une histoire très noire et très très bien interprétée.
        Merci pour le titre de la Fnac, je vais voir chez Amazone tient !
        Bisous
        Geneviève

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :