Arbrealettres

Poésie

Archive for 5 août 2019

Les quatre saisons – L’été (Charles Cros)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



 

John Byam Liston Shaw 930_b [1280x768]

Les quatre saisons – L’été

En été les lis et les roses
Jalousaient ses tons et ses poses,

La nuit, par l’odeur des tilleuls
Nous nous en sommes allés seuls.

L’odeur de son corps, sur la mousse,
Est plus enivrante et plus douce.

En revenant le long des blés,
Nous étions tous deux bien troublés.

Comme les blés que le vent frôle,
Elle ployait sur mon épaule.

(Charles Cros)

Illustration: John Byam Liston Shaw

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

JE majeur (Marc Alyn)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



JE majeur

quelque part au delà des espaces
des paroles
du néant projeté dans le vide
mouvant
le JE majeur inversement rayonne

(Marc Alyn)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Tu voudrais bien (Paul Vincensini)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



Tu voudrais bien
Que ton sang passe de ton coeur
Dans ta main
Et dans ton stylo
Et pour écrire ton dernier soupir
Que ta main retombe inerte
Sur la page nette

Tu voudrais bien te prendre
Pour un épi de blé
Tu donnerais chair
Pour être nourriture
A autre chose
Qu’aux corbeaux ou aux vers
Et toi qui as toujours soif de vin
Tu disparaîtras bien volontiers
Dans une source

(Paul Vincensini)


Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | 4 Comments »

Coeur d’oiseau (Jean-Claude Valin)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



J’ai réchauffé la pierre longuement dans mes mains
Comme on prie non pour demander mais pour
Que s’évapore la buée sanguine d’un sourire
Et la pierre s’est mise à battre coeur d’oiseau
Qui me fit battre des mains et m’envoler.

(Jean-Claude Valin)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Mobilisation (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



Mobilisation

Le fils aîné s’en va.
Il est assis devant sa mère
et il dit : « Ça ne sera rien. »

La mère ne dit rien.
Elle a pris un journal qui traînait sur la table.
Elle le plie en deux, puis en quatre, puis en huit.

(Albert Camus)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , | 1 Comment »

Le petit écran (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



Dark-and-Mysterious-TV-Head-Scene13

Dans les musées italiens,
les petits écrans peints que le prêtre tenait devant le visage des condamnés
pour qu’ils ne voient pas l’échafaud.

Le saut existentiel, c’est le petit écran.

(Albert Camus)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai rêvé (Albert Camus)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



Joseph-Noël Sylvestre -the-sack-of-rome-by-the-visigoths-on-august-24-410-1890 b [800x600]

J’ai rêvé que, victorieux, nous entrions dans Rome.
Et je pensais à l’entrée des Barbares dans la Ville Eternelle.
Mais j’étais parmi les Barbares.

(Albert Camus)

Illustration: Joseph-Noël Sylvestre

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Ici aussi (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019


Ici aussi
Quelque chose a lieu

Qui est parallèle,
Qu’on voudrait croiser.

(Guillevic)

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

Lumière (Dimitri T.Analis)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019



La lumière
est le sel
du vide

(Dimitri T.Analis)


Illustration: david B. holeman

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , | 2 Comments »

Le ruisseau (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 5 août 2019


Le ruisseau coule
Dans la terre fraîche.

Il sait
Comme les pierres sont dures,
Il connaît le goût
De la terre.

(Guillevic)


Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :