Arbrealettres

Poésie

Archive for 1 septembre 2019

CHANT DES OBSCURS (Robert Sabatier)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019


 


 

Ettore Aldo Del Vigo 657

CHANT DES OBSCURS

N’oubliez pas surtout les solitaires
Avec leurs fronts et leurs poings dédaignés.
Quand s’accomplit la folle cavalcade,
On les retrouve aux pieds de vos chevaux.

Il fut la joie. Il n’est plus que ravines,
Rides sans eau pour en faire des fleuves,
Et sans rameurs, sans rêves navigables,
Même le temps ne les reconnaît plus.

Cet amoureux enchâssant une perle
Dans un poème et croyant qu’une aurore
Se lèverait sur son geste magique :
L’autre la prit pour orner sa cravate.

Et celui-là qui jetait des fleurettes
Sur les tombeaux des enfants inconnus.
Le poing s’ouvrant pour demander l’aumône
S’est refermé sur des ronces cruelles.

Tout l’or du temps, tout l’ambre, tout le sable
Pour ces obscurs. Un flacon d’amour pur
Pour enivrer leur chaste souvenir,
Et pour leur mort un silence de vie.

(Robert Sabatier)

Illustration: Ettore Aldo Del Vigo

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Traversée (Sylvia Plath)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019





La Traversée

Lac noir, barque noire, deux silhouettes de papier découpé, noires.
Jusqu’où s’étendent les arbres noirs qui s’abreuvent ici ?
Leurs ombres doivent couvrir le Canada.

Une petite lumière filtre des fleurs aquatiques.
Leurs feuilles ne souhaitent pas que nous nous dépêchions :
Elles sont rondes et plates et pleines d’obscurs conseils.

Des mondes glacés tremblent sous la rame.
L’esprit de noirceur est en nous, il est dans les poissons.
Une souche lève en signe d’adieu une main blême ;

Des étoiles s’ouvrent parmi les lys.
N’es-tu pas aveuglé par de telles sirènes sans regard ?
C’est le silence des âmes interdites.

(Sylvia Plath)

Découvert ici: http://laboucheaoreilles.wordpress.com/

Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

J’ai toujours aimé les êtres originaux (Paul Léautaud)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



Agnès Boulloche  7 [1280x768] 

J’ai toujours aimé les êtres originaux, bizarres, chimériques, singuliers.
Ils sont pour moi le sel de la vie, autant qu’en sont l’horreur les gens qui ressemblent à tout le monde.
J’aime leur fantaisie, leur folie.
Je les suis quand je les rencontre dans la rue, je cherche à me renseigner sur eux,
je voudrais les connaître et les fréquenter, je n’ai que dégoût pour ceux qui se retournent et rient sur leur passage.
Ils ont encore pour me plaire qu’ils sont souvent très bons, bien qu’étant toujours très pauvres.
N’est-ce pas curieux, cet assemblage si fréquent de l’originalité et de la bonté,
alors que les gens qui se ressemblent par milliers sont, dans leur médiocrité, en général si égoïstes et si malfaisants ?
Je rattache encore cela à tout ce qui sépare des êtres qui sont libres d’autres qui ne sont que des esclaves.
S’habiller à sa guise, agir et vivre de même, sans souci des sots qui s’étonnent ou qui se moquent,
c’est encore, dans un petit domaine, le signe d’un esprit libre.

(Paul Léautaud)

Illustration: Agnès Boulloche

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Calme plat (René Maublanc)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



 

Calme plat.
Le ciel s’inverse dans la mer,
Miroir laiteux.

22 Août 1917.

(René Maublanc)

Illustration: ArbreaPhotos
 

 

Posted in haïku, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Chante, danse (Géo Libbrecht)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



 

Odilon Redon  _portrait-de-la-veuve-domecy [1280x768]

Chante, danse,
va créant,
le mot fertilise

(Géo Libbrecht)

Illustration: Odilon Redon

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Je bondis en arrière (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019


fuite

« Aujourd’hui cela fait tout juste 500 jours
que je t’ai rencontrée » me susurre cet homme
Je bondis en arrière

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

Tout ce jour (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019


meteo-chine

Tout ce jour où j’ai raté la météo
qu’il pleuve ou qu’il fasse beau
finies les colères!

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Pensive (Tawara Machi)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



Pensive une pluie tombe sur le terrain de sport
où se dressent face à face
les deux buts de football

(Tawara Machi)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | 3 Comments »

Quand donc accepteras-tu de reconnaître (Jean Rousselot)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



Quand donc accepteras-tu de reconnaître
Que tu pourrais être un autre

(Jean Rousselot)

Illustration

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

ROMANCES SANS PAROLES (Charles Le Goffic)

Posted by arbrealettres sur 1 septembre 2019



 

Louis Garin  Bois CDC [1280x768]

ROMANCES SANS PAROLES

Fraîche et rieuse et virginale,
Vous m’apparûtes à Coatmer,
Blanche dans la pourpre automnale
Du soleil couchant sur la mer.

Et la mer chantait à voix tendre,
Et, des terrasses du ciel gris,
Le soir penchait ses yeux de cendre
Sur les palus endoloris.

Et je crois que nous n’échangeâmes
Ni baiser vain, ni vain serment.
Le soir descendait en nos âmes,
Et nous pleurâmes seulement.

(Charles Le Goffic)

Illustration: Louis Garin

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :