Arbrealettres

Poésie

ILS ONT TUÉ TROIS PETITES FILLES… (Maurice Maeterlinck)

Posted by arbrealettres sur 2 septembre 2019



 

Sophie Anderson-« Un nouvel ami »

ILS ONT TUÉ TROIS PETITES FILLES…

Ils ont tué trois petites filles
Pour voir ce qu’il y a dans leur coeur.

Le premier était plein de bonheur;
Et partout où coula son sang,
Trois serpents sifflèrent trois ans.

Le deuxième était plein de douceur,
Et partout où coula son sang,
Trois agneaux broutèrent trois ans.

Le troisième était plein de malheur,
Et partout où coula son sang,
Trois archanges veillèrent trois ans.

(Maurice Maeterlinck)

Illustration: Sophie Anderson

 

Une Réponse vers “ILS ONT TUÉ TROIS PETITES FILLES… (Maurice Maeterlinck)”

  1. Trinité rampante
    ———-

    Nous aimons ce jardin qui de prodiges s’orne,
    Nous qui fûmes instruits par Lilith, notre soeur ;
    Nos coeurs ont retenu ses leçons de noirceur,
    Nos yeux ont contemplé l’infamonde sans bornes.

    Le soir, nous écoutons les chants de la licorne,
    Adam n’a point appris le métier de chasseur ;
    Ce primate tout nu voudrait être un penseur,
    Un érudit austère, un moraliste morne.

    L’un de nous trois va dire à notre princesse Ève
    Qu’il faut manger le fruit nourri de bonne sève,
    Que la sagesse alors sera dans son esprit.

    Adam, qui avec elle un tel désir partage,
    Par la même occasion deviendra notre otage,
    Et vous l’êtes aussi, n’en soyez pas surpris.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :