Arbrealettres

Poésie

Un nuage énorme sur la lune (Paul Valéry)

Posted by arbrealettres sur 14 septembre 2019




    
Un nuage énorme sur la lune,
troubles d’encre et d’argent, masque tordu
— qu’entoure le ciel étoilé tranquille, vissé d’astres.

Je pense à l’enfantine poésie de chercher mille ressemblances imparfaites de ce nuage,
mille chameaux, monstres, contrées
— tandis que sa valeur, sa poésie puissante et véritablement illimitée
est justement au contraire d’être informe, lui-même,
inaccessible aux mots, sans images.

(Paul Valéry)

 

Recueil: Poésie perdue
Traduction:
Editions: Gallimard

Une Réponse vers “Un nuage énorme sur la lune (Paul Valéry)”

  1. Nuage égaré
    ——-

    En ayant cru planer vers un beau ciel d’été,
    J’ai franchi le miroir, comme le fit Alice ;
    Dans un air refroidi, péniblement, je glisse,
    J’ai presque l’impression que je suis arrêté.

    Je me demande en quoi ma vie va consister
    Dans ce fol univers imprégné de malice ;
    Si c’est Dieu qui le veut, je boirai ce calice
    En lui offrant les pleurs de mon coeur attristé.

    Moi, j’aimerais revoir le pays des cigales
    Dont je regrette bien la douceur sans égale ;
    Je m’en suis éloigné, mais sans l’avoir voulu.

    Merci à vous d’avoir écouté mon histoire,
    Le candide récit d’un bonheur révolu ;
    Je commence à présent mon temps de purgatoire.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :