Arbrealettres

Poésie

Archive for 24 septembre 2019

Complices (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019




    
Complices

Nous sommes les complices
d’une grande et belle évasion
il y a celui qui aime
celui qui lit
celui qui écrit
celui qui rêve
celui qui refuse
celui qui plante
celui qui marche
celui qui joue
celui qui nie
celui qui apprend
celui qui doute
celui qui se moque
celui qui se saoule
celui qui dit non
nous sommes tous les complices
d’une grande et belle évasion
nous creusons des tunnels
nous tressons des cordages
nous prenons des notes
nous rusons nous savons
que les détours sont nécessaires
qu’il faut esquiver l’ordre des choses
qu’au bout il y a dehors
demain
dedans

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un rayon (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019




    
Un rayon

Entre le mur
et le volet
l’immensité

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Petit linge intime du ciel (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019



    

Petit linge intime du ciel

Des trouées mauves
dans la toile noire
un scintillement glacé
qui s’installe
du tulle blanc
virant au rose
petit linge intime du ciel
le jour se lève

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’éléphant (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019




    
L’éléphant

Tu es
l’éléphant ivre
qui mange des fleurs
à l’intérieur de mon coeur

j’ai la solidité
des parfums de pivoine
lorsque tu me piétines

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tout va bien (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019



    
Tout va bien

Une minuscule
araignée trapue
traverse la table
avec dans la bouche
une mouche
le vent souffle
sporadiquement
dès que je me retourne
plus rien ne bouge
si ce n’est
la nurserie ocre
du tilleul
que les abeilles
veillent
à savamment
piller
tout va bien
le monde court
après le monde
dans les paisibles
chuchotements
de nos agonies
veloutées

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saturée de saveurs (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019




    
Saturée de saveurs

Souvent j’ai l’impression
d’être un sachet de thé
dans l’eau tiède du monde
mais parfois me rattrape
la sensation violente
d’être une goutte d’eau
saturée de saveurs
dans une boîte de thé

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Au compte-gouttes (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019



Illustration: Mireille Fouques
    
Au compte-gouttes

Nous n’avons que deux bras deux mains
une tête et un coeur
comment cela pourrait-il
être suffisant
pour consoler un enfant
de devenir un homme

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le troupeau (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019



Illustration: Patrick Mahieu
    
Le troupeau

En bas de la colline
dans l’herbe glacée
j’entends les hennissements
de la lumière
le ciel est un reflet
je me retourne
mes yeux fouillent
les ratures du paysage
distinguent un troupeau
de fenêtres sauvages

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Certains dimanches de grands vents (Thomas Vinau)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019




    
Certains dimanches de grands vents

Songer
certains dimanches
de grands vents
pleins de poussière
et de lumière
à s’ouvrir le ventre
du sol au plafond
Pour aérer à l’intérieur

(Thomas Vinau)

 

Recueil: Juste après la pluie
Traduction:
Editions: Alma

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mais la grande, la terrible vérité (Cesare Pavese)

Posted by arbrealettres sur 24 septembre 2019



Illustration: Jean-Georges Cornélius

    
Mais la grande, la terrible vérité, c’est celle-ci:
souffrir ne sert à rien.

(Cesare Pavese)

 

Recueil: Le métier de vivre
Traduction: Michel Arnaud
Editions: Gallimard

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :