Arbrealettres

Poésie

J’écoute une voix inaudible (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 18 octobre 2019




J’écoute une voix inaudible
Sons inarticulés
Syllabes étouffées
Pourtant elle bourdonne à mes oreilles
Dimanches stagnants
Etangs d’ennui
De l’aube à minuit
Pourtant le village chante au bout du chemin
Terre aérienne
Lumière dévote
Soleil de gloire
Ciel ardent
Mais je porte un monde intérieur
Que je n’aurai pas su traduire
Et je me dissous dans un verre d’eau
Où flotte un glaçon

(Jean-Baptiste Besnard)

Illustration

 

2 Réponses to “J’écoute une voix inaudible (Jean-Baptiste Besnard)”

  1. Harmony said

    Jean-baptiste a dit « un verre d’eau » mais j’aime bien la mine du verre plein et la tronche du verre vide………..de bière.Serais-tu un amateur de ce breuvage couleur soleil? 😆

    • arbrealettres said

      Oui j’ai un peu triché!! Un verre d’eau dans lequel il a mis de la bière! lol!
      Pas trop je préférais plutôt le cidre (racines bretonnes obligent!) mais j’aime bien la couleur et la mousse oui belle couleur soleil! ((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :