Arbrealettres

Poésie

Archive for 21 octobre 2019

Regarder le ciel du fond d’un puits (Han Yu)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019




    
Regarder le ciel
du fond d’un puits
Et affirmer que
le ciel est étroit.

(Han Yu)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

La joie se trouve partout sous le ciel (Su Zhe)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



Illustration: Noèla Morisot
    
La joie se trouve
partout sous le ciel;
Cherche celle
qui répond à ton coeur.

(Su Zhe)

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Ce n’est pas le manque de richesses qui est à redouter (Guanzi)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



Illustration:Paul Baringou
    
Ce n’est pas le manque
de richesses qui est
à redouter sous le ciel,
C’est l’absence de partage.

(Guanzi)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Le défaut des hommes (Xu Gan)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



Illustration
    
Le défaut des hommes
est de déplorer la mort
au lieu d’aimer la vie,
De regretter le passé
au lieu de penser
à l’avenir

(Xu Gan)

 

Posted in méditations | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Avant de dessiner un bambou (Su Shi)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



    

Avant de dessiner
un bambou,
Laissez-le croître
d’abord en vous

(Su Shi)

 

Posted in méditations, poésie | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Un désir inconnu (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019


kush_4501

un désir inconnu
pavoise les frégates

(Jean Cocteau)

Illustration Vladimir Kush

Posted in poésie | Tagué: , , , , | 2 Comments »

Jamais (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019


siren


Je n’ai jamais rien vu
de plus joli que toi

(Jean Cocteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

En toi (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019


meditation2

en toi faible
un chant de mondes
coïncide

(Jean Cocteau)

Posted in poésie | Tagué: , , , | Leave a Comment »

L’HEURE (Henri De Régnier)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019



 

L’HEURE

Rapide, aiguë et furtive,
L’aiguille sur le cadran
Perce l’heure où elle arrive
De son dard indifférent.

La rose, de ses pétales,
Compte l’instant qui se suit
En minutes inégales
Qui s’effeuillent sans un bruit.

Le temps pour toi se divise
Selon que tu l’as pensé!
Qu’il s’abrège ou s’éternise
Il deviendra ton passé.

Et, lorsqu’un jour de ta cendre
Les roses refleuriront,
Tu ne pourras plus entendre
Les aiguilles qui feront,

Sur le cadran à demeure,
Leur travail minutieux
De percer encore l’heure
Que ne verront plus tes yeux.

(Henri De Régnier)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mon oreille (Jean Cocteau)

Posted by arbrealettres sur 21 octobre 2019


nymphe_coquillage

Mon oreille est un coquillage
Qui aime le bruit de la mer

(Jean Cocteau)

Posted in poésie | Tagué: , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :