Arbrealettres

Poésie

T’aimer me rend à tous les hommes (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 27 octobre 2019



Malinowski_Femme assise-650

 

Je sais tes seins je sais ton coeur
Tes yeux qui s’ouvrent en mes yeux
Malgré mon vieux rêve d’aveugle
T’aimer m’enchante assez haut la nuit
Pour allumer un autre monde
Que celui de ma propre vie
T’aimer me rend à tous les hommes.

(Paul Eluard)

Illustration: Andrzej Malinowski

 

 

3 Réponses to “T’aimer me rend à tous les hommes (Paul Eluard)”

  1. filamots said

    Un grand amoureux Paul Eluard. J’aime les mots : « allumer un autre monde que celui de ma propre vie » ou bien « aimer me rend à tous les hommes ».
    La lumière, comme l’autre poème, les mains, le corps une telle importance, allié au sentiment Amour.

    • arbrealettres said

      Lumire pour « tous les Amours » du plus basique amour charnel l’amour mystique mais oui toujours l’importance du corps coeur de chair

      Christian 🙂

      ________________________________

  2. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :