Arbrealettres

Poésie

Encore une fois (Ingerborg Bachmann)

Posted by arbrealettres sur 16 novembre 2019




    
Encore une fois

Dans une eau depuis longtemps gelée
J’entends encore une vague estivale glisser,
Dans un ciel, que j’ai déjà perdu,
Je vois tous les jours encore des étoiles briller.

Du feu d’un soleil mes joues sont empourprées,
Et encore une fois ma bouche aussi veut s’enflammer,
Alors, sorties du rêve depuis longtemps passé,
Toutes les roses recommencent à fleurir.

***

Noch einmal

In einem Wasser, das längst zugefroren,
Hör ich noch eine Sommerwelle gehen,
An einem Himmel, den ich schon verloren,
Seh aile Tage ich noch Sterne stehen.

Von einer Sonne leuchten meine Wangen
Und noch einmal will auch mein Mund erglühen
Und aus dem Traume, der schon lang vergangen,
Beginnen aile Rosen neu zu bliihen.

(Ingerborg Bachmann)

 

Recueil: Toute personne qui tombe a des ailes
Traduction: Françoise Rétif
Editions: Gallimard

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :