Arbrealettres

Poésie

Ce sont trois chèvres un matin (Claude Roy)

Posted by arbrealettres sur 19 décembre 2019



Illustration    
    
Ce sont trois chèvres un matin
qui travaillent dans leur jardin.
La première secoue le poirier.
La seconde ramasse les poires,
La troisième va au marché.

Elles ont travaillé tant et tant
et gagné tellement d’argent
qu’elles ont pris à leur service
trois demoiselles de Saint-Sulpice.

La première fait la cuisine,
la seconde fait le ménage,
et la troisième au pâturage
garde trois chèvres le matin

qui s’amusent dans leur jardin.
Trois chèvres qui ne font plus rien.

(Claude Roy)

 

Recueil: Le rire en poésie
Traduction:
Editions: Gallimard

Une Réponse vers “Ce sont trois chèvres un matin (Claude Roy)”

  1. Danse caprine
    ——–

    À minuit vient danser la Dame Chèvre Folle,
    Elle saute partout, nul ne peut l’apaiser ;
    Ou si l’on essayait, ce serait malaisé,
    Elle n’écoute point les plus sages paroles.

    Sa présence est toujours de la fête un symbole,
    La chèvre est une experte en l’art de s’amuser ;
    De mythes ou de lois je ne peux l’abuser,
    Même si je les tresse en une parabole.

    Elle sera plus calme au moment du repas,
    Mais comme on peut penser, ce temps ne dure pas;
    La légère pitance est vite descendue.

    Son besoin de bouger, c’est de l’acharnement,
    Jamais elle ne veut marcher sereinement ;
    Et l’immobilité lui semble défendue.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :