Arbrealettres

Poésie

Une indicible tristesse a ouvert grand les yeux (Ossip Mandelstam)

Posted by arbrealettres sur 21 décembre 2019



Une indicible tristesse
A ouvert grand les yeux, le
Vase de fleurs s’est éveillé
Et a diffusé son cristal.

Toute la chambre parfumée
De langueur — remède suave!
Qu’un si petit règne

Engouffre tant de rêve.
Un peu de vin rouge, un peu
De mai et de son soleil —
La blancheur des doigts les plus fins
Casse le fragile biscuit.

(Ossip Mandelstam)


Illustration: Francine Van Hove

2 Réponses vers “Une indicible tristesse a ouvert grand les yeux (Ossip Mandelstam)”

  1. Moïsette said

    Bonjour
    C’est Yvette (Liban) qui m’a donné l’adresse de ce blog
    Un réel plaisir de venir ici
    Jolis textes et belles illustrations
    Bonne soirée

    • arbrealettres said

      Ah cette Yvette!! ((((-:
      Merci de passer sur ce blog
      Oasis de P’Oesies
      simplement pour moi et aussi pour les autres
      envie de partager des textes qui PARLENT
      et si possible agrémentés de jolies illustrations…
      Tu as un Index si ça te dit: http://pagesperso-orange.fr/coolcookie/poesie/index.html
      Bon voyage à la recherche de TON Poème… celui qui TE parlera à TOI!! lol!!!
      Bonne soirée ((((-:

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :