Arbrealettres

Poésie

Où sont les perles douces larmes (Stefan George)

Posted by arbrealettres sur 9 janvier 2020



Où sont les perles douces larmes
Où sont les roses de la couche opulente?
Le jeu de la séduction et des faveurs?
La pompe se fana le parfum se gâta.
L’expiation: un voeu strict de silence –
Germinal… l’aube la plus matinale
Gemme secrète floraison chaste
Une lumière froide un souffle âpre.

(Stefan George)


Illustration: John William Waterhouse

4 Réponses to “Où sont les perles douces larmes (Stefan George)”

  1. Besnard Jean-Baptiste said

    Le silence peut être riche et préférable aux mots. Ne parlons pas la « langue de bois »

    Préfère le silence
    Aux bruits vains
    Aux paroles inutiles
    Un silence profond
    Comme un regard muet
    Clair comme une eau calme
    Parfumé comme une pensée
    Un silence dur comme un roc
    Ou doux comme une brise

    Mais un marteau frappe
    Des coups réguliers
    Dans le quartier
    Et brise le silence
    En autant de morceaux.

    1951

  2. Lara said

    Les mots que l’on n’a pas dits sont les fleurs du silence ..
    Il y aurait tant à ecrire sur les vertus mais aussi la douleur du silence !

    On utilise parfois le silence à mauvais escient ..:-))

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :