Arbrealettres

Poésie

Tout s’éloigne (Philippe Jaccottet)

Posted by arbrealettres sur 29 janvier 2020


s1gj1pdt

Tout s’éloigne et à quelle distance
ou serait-ce moi qui vous quitte
sans avoir l’air de faire un pas?
Seuls sont proches les ennemis,
toujours plus proches à mesure
que les choses perdent leur poids

(Philippe Jaccottet)

Une Réponse to “Tout s’éloigne (Philippe Jaccottet)”

  1. yayamarieke said

    Si tu t’éloignes, t’éloignes, et tu continues à t’éloigner, à un moment donné tu te retrouveras à ton point de départ et comme tout se trouve en nous, le mot « quitter » n’a pas une réelle signification, que dans le temps.

    Drôle de type ce Philippe, la plupart des gens retiennent les bons souvenirs, pas tellement les mauvais : -)).

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :