Arbrealettres

Poésie

« Joui-sens » (François Cheng)

Posted by arbrealettres sur 31 janvier 2020


extase_de_sainte_thersee_bernin

Lancinant attrait de l’homme pour la signification
qui est le sens de sa propre création,
qui est de fait la vraie « joui-sens ».

(François Cheng)

Illustration: Le Bernin

2 Réponses vers “« Joui-sens » (François Cheng)”

  1. lara said

    Françoic Cheng ( membre de l’Academie Française !) a un parcours fascinant .Il est en fait arrivé en France à l’âge de 20ans sans connaitre un mot de français et il est devenu un grand écrivain français !
     » On peut considérer Cheng comme un passeur en mesurant la somme de générosité qu’implique ce rôle. Cheng est un homme qui donne tout ce qu’il possède, et qu’il a acquis au prix d’efforts inouïs. Il donne la Chine à la France. Il donne la France à la Chine. Ce faisant, il fait don de lui-même. Il y a quelque chose de christique dans sa démarche. Il ne s’agit pas ici de faire fusionner deux cultures, au risque de produire un rejeton abâtardi, mais de les révéler l’une à l’autre et de les mettre en perspective, dans la vérité du saisissement. » (Jean Mauduit)
    Je crois que ceci lie bien avec les vers plus haut

    • arbrealettres said

      oui j’ai lu sa biographie, intéressant de connaître deux cultures VRAIMENT ((-:

      Christian 🙂

      ________________________________

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :