Arbrealettres

Poésie

Rondeau de la reine des brebis (Jacques Roubaud)

Posted by arbrealettres sur 3 février 2020



Illustration
    
Rondeau de la reine des brebis

Mesdemoiselles les brebis
Allons, vite dans la prairie
Mouillez de rosée votre laine
Et mirez-vous à la fontaine

Il faut être propre aujourd’hui
C’est la fête de votre Reine
Mesdemoiselles

Elle a mis ses plus beaux habits
Pour descendre en voilier la Seine
Bêlez, bêlez ! Vive la Reine !
Mesdemoiselles les brebis

(Jacques Roubaud)

 

Recueil: Rondeaux poésies
Traduction:
Editions: Gallimard

Une Réponse vers “Rondeau de la reine des brebis (Jacques Roubaud)”

  1. Dieu vêtu de grosse laine
    ——————–

    Ce bélier réside en sa tour d’ivoire,
    D’étranges portraits ornent chaque mur ;
    S’il fait des efforts, c’est pour rester pur,
    Son âme, du moins, fait semblant d’y croire.

    C’est un dieu placide, un dieu sans histoires,
    Son prophète élu n’écrit rien d’obscur ;
    Dans le doux regard de ses yeux d’azur
    Ne brille jamais nul désir de gloire.

    Ce n’est pas le dieu du noble ou du preux,
    Mais bien du poète et du cul-terreux ;
    Je le vois dormir, blotti sous un charme.

    Il se vêt de laine et non pas de crin,
    Il reste sur terre, il n’est pas marin ;
    À peine s’il ose un combat sans armes.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :