Arbrealettres

Poésie

Ailleurs, la lumière te fête (Guillevic)

Posted by arbrealettres sur 8 février 2020



Sur l’herbe du talus
Tu ne t’es pas assise

Et le chant du coucou
Ne t’a pas rencontrée.

Ailleurs, sans doute, ailleurs,
La lumière te fête,

Mais ici je suis seul
A vivre pour nous deux.

(Guillevic)


Illustration

2 Réponses vers “Ailleurs, la lumière te fête (Guillevic)”

  1. J’aime. Guillevic est très habile pour parler de peine d’amour de façon forte et originale. J’adore :
    « ailleurs,
    La lumière te fête,

    Mais ici je suis seul
    A vivre pour nous deux. »

  2. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :