Arbrealettres

Poésie

Le perroquet (Gérard Le Gouic)

Posted by arbrealettres sur 12 février 2020




    
Le perroquet

Si je te dis :
il est fier Jacquot,
tu répètes un ton plus haut :
il est fier Jacquot.

Si je te chante :
Allons-z’enfants de la patrie,
tu chantes aussi :
Allons-z’enfants de la patrie.

Mais si je t’annonce devant la fenêtre :
le ciel est bleu aujourd’hui,
tu me réponds sans lever la tête :
le ciel bleu d’une cage est toujours gris.

(Gérard Le Gouic)

Recueil: Les poèmes ont des oreilles
Traduction:
Editions: Rue du Monde

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :