Arbrealettres

Poésie

Nuit au monastère (Anne Tardy)

Posted by arbrealettres sur 13 février 2020




Une planche
une bougie et un clou.
Nuit au monastère

(Anne Tardy)

 

 

5 Réponses to “Nuit au monastère (Anne Tardy)”

  1. Jean-Baptiste Besnard said

    La « bougie » l’obsède.

  2. Harmony said

    Vie austère.Le strict minimum.

    • arbrealettres said

      Ca me rappelle une histoire…
      Dans ce monastère il y a obligation de silence
      sauf une fois l’an un entretien avec le supérieur permet de dire deux mots…
      A la fin de la première année un novice annonce: « soupe froide »
      L’année suivante: « Lit dur »
      L’année d’après « pain sec »

      Enfin un jour: « Je pars »
      Le supérieur lui répond: « M’étonne pas tu n’as fait que critiquer »!!!
      (-:

  3. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :