Arbrealettres

Poésie

La feuille (Vincent Arnault)

Posted by arbrealettres sur 23 février 2020




    
La feuille

De ta tige détachée,
Pauvre feuille desséchée,
Où vas-tu ? – Je n’en sais rien.
L’orage a brisé le chêne
Qui seul était mon soutien.
De son inconstante haleine
Le zéphyr ou l’aquilon
Depuis ce jour me promène
De la forêt à la plaine,
De la montagne au vallon.
Je vais ou le vent me mène,
Sans me plaindre ou m’effrayer :
Je vais où va toute chose,
Où va la feuille de rose
Et la feuille de laurier.

(Vincent Arnault)

 

Une Réponse vers “La feuille (Vincent Arnault)”

  1. Feuille détachée
    ———-

    La feuille est sur le sol, elle n’est pas flétrie,
    Qui, tombant l’autre jour, s’est posée en douceur ;
    Elle eut le temps de dire au revoir à ses soeurs
    Avant de s’exiler vers une autre patrie.

    Vent, vas-tu l’emporter ver la lande fleurie ?
    Lui feras-tu goûter du marais la noirceur ?
    Quand il faut se remettre aux mains de ce passeur,
    On s’en va vers les lieux dont il a seigneurie.

    De ces divers endroits, jamais nul ne revint,
    Ni de l’obscur étang, ni du profond ravin ;
    Des absentes, pourtant, les arbres ont mémoire.

    Ainsi va l’univers, en sa noble raison,
    Les feuilles en plein air, les gens dans leurs maisons ;
    Et quelques vieux sonnets, tout au fond d’une armoire.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :