Arbrealettres

Poésie

Aubaine insensée (Paul Eluard)

Posted by arbrealettres sur 25 mars 2020


Quel soleil dans la glace qui fait fondre un œuf
Quelle aubaine insensée le printemps tout de suite.

(Paul Eluard)

6 Réponses to “Aubaine insensée (Paul Eluard)”

  1. Lara said

    Magie des mots ..

  2. flipperine said

    vivement qu’il revienne ce printemps fin novembre et on a déjà eu bien froid

  3. Luciole said

    Un printemps 2020 comme on n’aurait jamais imaginé.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :