Arbrealettres

Poésie

Ce tambour (Jean Follain)

Posted by arbrealettres sur 6 mai 2020




Ce tambour que bat dans un glauque jardin
et par jeu patient
l’enfant près de la mort
avec sa tête longue
est dans la nuit qui tombe
un sourd appel aux dieux

(Jean Follain)

Illustration: Ousmane Sow

Une Réponse to “Ce tambour (Jean Follain)”

  1. L’ENFANT AUX POÈMES

    Tu te sers des poèmes
    Comme d’un élixir
    Leurs images leurs ellipses
    Et surtout tu apprécies leurs
    Enjambements. Mais tu le sais,
    Tout ça c’est d’un autre temps,
    Celui d’une syntaxe éprouvée
    Dès l’école. Tu y récitais
    « Le dormeur du val » où chante
    Une rivière « Les colchiques »
    Et « L’enfant au tambour « de Follain,
    « Ce sourd appel aux dieux ».

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :