Arbrealettres

Poésie

LA-BAS (Langston Hughes)

Posted by arbrealettres sur 4 juin 2020



Julia Perret   t-planete

LA-BAS

Là où la mort
Etend ses vastes horizons,
Là où le soleil ne chevauche plus
A travers le firmament,
Là où le néant
Est tout,
Moi,
Qui ne suis personne
Je serai l’infini,
Et peut-être même
Dieu.

(Langston Hughes)

Illustration: Julia Perret

2 Réponses to “LA-BAS (Langston Hughes)”

  1. Lara said

    N’ayons pas peur des mots ..

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :