Arbrealettres

Poésie

Le gaz est bleu (Bernard Delvaille)

Posted by arbrealettres sur 16 juin 2020


nuit

Du plus lointain du temps
du plus profond de ton enfance
les désirs étouffés remontent
Cette nuit d’été les accueille
ô tilleul du soir dans la brume
le long des rues de notre amour
à l’heure où la fontaine abrite
un regard triste et cruel
une bouche avide où se perdre
et ce désir étouffé qui surgit
Nuit de braise sur les jardins
herbe froide la solitude où l’on chavire
cette promesse à la même heure
d’accomplir un silence unique
Tu marches dans les rues
comme un fantôme au long des palissades
Le gaz est bleu

(Bernard Delvaille)

3 Réponses to “Le gaz est bleu (Bernard Delvaille)”

  1. Lara said

    Jolie chute !

  2. A reblogué ceci sur Maître Renard.

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :