Arbrealettres

Poésie

O sommeil (Lionello Fiumi)

Posted by arbrealettres sur 2 juillet 2020



 

Alphonse Mucha   pND [1280x768]

[…]

O sommeil, viens, seul généreux
qui libères cet or afin qu’il étincelle
dans l’astrale clarté du songe;
détache ces fruits dont les sucs
sont plus épais en rêve;
délivre ces chairs d’abricot
d’une parmi toutes les femmes
afin que mes mains puissent, faites rêve,
la modeler alors d’une caresse
infinie et très douce.

(Lionello Fiumi)

Illustration: Alphonse Mucha

 

Qu'est-ce que ça vous inspire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :