Arbrealettres

Poésie

Archive for 4 septembre 2020

Arbre-vent (Gilbert Trolliet)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



On ne sait plus
De l’arbre
S’il est forme du vent
Ou si le vent
Est le souffle de l’arbre.

La moindre feuille
Est vent.

O vent
Feuille
Visible.

(Gilbert Trolliet)


Illustration: Pierre Meurice

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Ô matin d’ivresse (Albert Strickler)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



Ô matin d’ivresse
Je navigue dans les rires des oiseaux

(Albert Strickler)


Illustration: Isabelle Plante

Posted in poésie | Tagué: , , , , , | 2 Comments »

MARINE (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



MARINE

L’océan sonore
Palpite sous l’oeil
De la lune en deuil
Et palpite encore,

Tandis qu’un éclair
Brutal et sinistre
Fend le ciel de bistre
D’un long zigzag clair,

Et que chaque lame,
En bonds convulsifs
Parmi les récifs,
Va, vient, luit et clame,

Et qu’au firmament,
Où l’ouragan erre
Rugit le tonnerre
Formidablement.

(Paul Verlaine)

Illustration

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Au bord de la Rance (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



Au bord de la Rance

A l’entrée d’un village,
Je m’arrête à l’auberge
Tapie dans le feuillage ;
Quelque part sur la berge,
Tout au bord de la Rance,
Dans l’odeur un peu rance
Des pommes rissolées
Dans une noix de beurre
Et du cidre en bolées.
Lentement passe l’heure
En douces rêveries,
Auprès de la servante
Dans sa robe fleurie.
Sur la rivière, il vente.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Tu me ressembles et je te reconnais (Martine Broda)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



Erika Hopper-21 [1280x768]

 

tu me ressembles et je te reconnais
où tu rassembles et je reconnais
ce que j’aimais toujours
au nom de mon amour apparu si brillant
cité de mon amour dans le brouillard de larmes
mes doigts se nouent tendre hélice à la perte
à son cou mon toujours mon jamais
au nom rallumé de mon amour
cité de loin dans le brouillard de larmes
a-t-on jamais cru
avoir ce qui est perdu

(Martine Broda)

Illustration: Erica Hopper

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Crépuscule du soir mystique (Paul Verlaine)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



 

c6c6

Crépuscule du soir mystique

Le Souvenir avec le Crépuscule
Rougeoie et tremble à l’ardent horizon
De l’Espérance en flamme qui recule
Et s’agrandit ainsi qu’une cloison
Mystérieuse où mainte floraison —
Dahlia, lys, tulipe et renoncule–
S’élance autour d’un treillis, et circule
Parmi la maladive exhalaison
De parfums lourds et chauds, dont le poison
–Dahlia, lys, tulipe et renoncule–
Noyant mes sens, mon âme et ma raison,
Mêle, dans une immense pâmoison,
Le Souvenir avec le Crépuscule.

(Paul Verlaine)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

La vague (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



La vague a la fragilité du lys
Pourtant sa patte de velours
A parfois un geste bien lourd
Qui submerge plus d’une ville d’Ys.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , | Leave a Comment »

Préfère le silence (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



Préfère le silence
Aux bruits vains
Aux paroles inutiles
Un silence profond
Comme un regard muet
Clair comme une eau calme
Parfumé comme une pensée
Un silence dur comme un roc
Ou doux comme une brise

Mais un marteau frappe
Des coups réguliers
Dans le quartier
Et brise le silence
En autant de morceaux.

(Jean-Baptiste Besnard)


Illustration: Gaëti Lioubov

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

L’arbre (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



L’arbre

La feuille s’agite
au bout de la branche
dans l’ivresse de vivre
que procure la sève
qui circule dans ses veines

L’arbre palpite
de la racine à la cime
quand tu enlaces son tronc
de tes beaux bras blancs
dans cette forêt
frissonnant de plaisir.

(Jean-Baptiste Besnard)

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sur la grève (Jean-Baptiste Besnard)

Posted by arbrealettres sur 4 septembre 2020



Sur la grève

Tout au bord de la grève
Bientôt le soleil lève
L’ancre de son escale
Vers l’horizon d’opale

Pour un autre univers
Aux grands espaces verts
Lentement appareille
Sa lumière vermeille.

(Jean-Baptiste Besnard)

 

 

Posted in poésie | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :